vendredi 12 janvier 2018

buée de sauvetage.



















En hiver, on dit souvent : «Fermez la porte, il fait froid dehors !»  
Mais quand la porte est fermée… il fait toujours aussi froid dehors !

Pierre Dac 

vendredi 5 janvier 2018

dimanche 31 décembre 2017

«Rentrez chez vous, demain vous serez tous notaires!»



"Tout fout le camp ! Il y a quelques jours un collègue me dit : "vendredi on fait un casse-croûte vers 9h30". Pas de soucis, seule condition chacun apporte quelque chose. Toujours partant je ne me creuse pas longtemps la cervelle pour apporter ma contribution. Quelques patates oignons et filets de harengs feront "la rue Michel". Changement de décors le casse-graine se fait dans la salle de réunion aux abords du bureau du dirlo (dirlo dodo comme le chantait Dalido) où "les bureaux" sont conviés. La table est remplie de charcuterie, quiches et viennoiseries (!) .Au décoffrage du contenu de mon saladier un vide sanitaire s'est créé instantanément. Le "pince-fesses" a viré au pince nez, il ne m'en fallait pas plus pour passer un bon moment avec mon assiette en circulant autour des kékés qui pour épater la galerie parlent avec un vocabulaire et un accent populaire mais très "Not In My Backyard" au fond d'eux-mêmes. Alors un seul conseil pour 2017 ayez toujours à portée de main un filet de hareng, ça repousse les crétins".


Voici ce que j'écrivais sur FB il y a un an. Depuis l'abandon de la dictature du prolétariat l'ouvrier a troqué son bleu contre une blouse de technicien.  Tel l'estomac d'une étoile de mer, la doxa post-soixante-huitarde a digérée les espoirs d'hommes et de femmes en voyant leur progéniture plus corvéable qu'eux-mêmes. Dans quelques mois le 1/2 siècle de 68 rentrera peut-être lui aussi dans cette fameuse "crise de la cinquantaine", nous verrons bien.

dimanche 10 décembre 2017

quand Berth met ses grands pieds dans le plat.

Bien rigolotes ces abeilles, je me suis senti solidaire.
(Dessin de Berth, Siné mensuel décembre 2017)