dimanche 9 avril 2017

paluches aux aisselles.

(un p'tit clic pour zoomer)

7 commentaires:

manouche a dit…

Ou il avait du cran ou une arthrose de l'épaule ...

Barbara a dit…

le courageux
bravo!

Marité a dit…

Un insoumis :-)
BIZzzzzzzzzzzz...

Françoise a dit…

Les emmerdeurs tels que celui-ci, je leur dis : bravo ! :-)

le bourdon masqué a dit…

Ah! Manouche je crois qu'à vingt-six l'arthrose n'est pas à l'ordre du jour. Ta première proposition semble plus réaliste.


Clairvoyant sur le sort que ce régime réservait aux non aryens.
Bzzz... Barbara


A quel instant a-t-il refusé? Une fraction de seconde ou une mure réflexion sachant qu'il serait probablement la proie de la délation ou de ce cliché. Mystère. En tout cas "chapeau" August.
Bzzz... Marité


C'est un qualificatif un tantinet grossier mais il semble adapté à ce qu'on dû ressentir les types qui, à proximité, se sont dit "la Gestapo ne va pas tarder à se pointer". Un vrai copain se serait tenu à sa droite et aurait levé les deux bras pour brouiller les pistes.
Bzzz... Françoise

Io Froufrou a dit…

Voilà un gars courageux.
Le reste flanque vraiment la frousse.

le bourdon masqué a dit…

nous sommes tous comme eux, dès que de gros nuages sombres arrivent, au bout des bras tendus, les mains cherchent les premières gouttes. Parfois ce sont des postillons.
Bzzz... lo