lundi 14 août 2017

"repassez par la case départ".

67 milliards 680 millions de kilomètres, c'est la distance parcourue par Jean-Pierre mon frère. Il n'a pas le record mais ça fait un bon bout de chemin. Son point de départ se situe à peine une semaine après Hiroshima et Nagasaki et son premier cri (qui ne fut pas le dernier) ne suffit pas à éteindre les ruines encore fumantes de ces villes japonaises. La terre continua de tourner, les années s'enfilant comme des perles sur le tracé de son orbite. Annie son épouse, sera absente pour la première fois depuis leur union, sera-t-elle observatrice depuis un monde "meilleur"? Aujourd'hui nous nous retrouvons entre frangins, entre vieux croûtons allais-je dire, au restaurant histoire de marquer l’événement. Il y fort à parier que la discussion reviendra naturellement à la généalogie et vraisemblablement au 26 août 1910 jour où notre père (qui ne doit pas être aux cieux) poussa lui aussi son premier cri à Lille en face de maison de Gilles de la Boë. En route.

6 commentaires:

Barbara a dit…

bon anniversaire et bon restau-partage- souvenirs nostalgiques (ou pas ) alors

Marité a dit…

Bon anniv' à ton frérot !
Et régalez-vous...
BIZzzzzzzzzzzzz...

manouche a dit…

Trinquez sans modération !

le bourdon masqué a dit…

Barbara pas de regrets ni de nostalgie, quelques constats sans plus.
Bzzz...

Lui et moi aimons le bon, enfin celui à notre gout.
Bzzz... Marité

une flûte de Champagne "Henri Abelé brut", une fillette de "Sancerre A. Dezat 2016" et une grande carafe d'eau "Château la Pompe" primeur. Avec le repas et la petite marche de retour nous ne titubions pas.
Bzzz... Manouche

Io Froufrou a dit…

Profitez-en pour faire quelques kilomètres ensemble et régalez-vous.

Bzzz bzzz

le bourdon masqué a dit…

merci lo, ce qui est certain c'est qu'aucun de nous n'est impatient de voir la ligne d'arrivée, même si parfois j'ai pris quelques raccourcis.
Bzzz...