samedi 28 janvier 2012

6 commentaires:

Hervé SUCHET a dit…

Ben euh ...
H.S.

Esprit de Femmes a dit…

Pareil !

le bourdon masqué a dit…

une commémoration...
(subtantif féminin Étymol. et Hist. xiiies. relig. faire commemoration (Règle de S. Benoît, 3786, Héron de R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 462); 1581 sens gén. (Lett. du comte de Hennau, Bibl. Tournai, no30 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. commemoratio « action de rappeler, de mentionner, évocation », terme adapté par le lat. chrétien.)


http://www.tv5.org/apocalypse/LA-LIBERATION-DES-CAMPS?diapo=52

Barbara a dit…

difficile fort mais nécessaire en effet
oui
le 27 journée de commémoration / Holocauste

le B annonce est intrigante et dérangeante car décalée
mais c'est aussi une façon de (re) marquer et de se souvenir peut-être

(@Hervé Esprit:hier aussi j'ai eu du mal mais ... )

Artemisia (Dominique Seidler) a dit…

Si la commémoration m'importe,j'ai toujours un mal fou a me rappeler les dates importantes! J'imprime pas toujours très bien! Bises et bon Dimanche Jean-Marc

le bourdon masqué a dit…

je suis persuadé qu'il faut le souvenir sur des actes commis et revendiqués au nom d'une supériorité raciale,ethnique,religieuse. Rien n'est fini puisque dans certaines parties de notre monde la chasse aux "autres" continue.