jeudi 9 août 2012

les artistes ont un uniforme.


(Gros plan sur un bloc minéral partiellement taillé,est-ce que le fait de le photographier fait du cliché une œuvre d'art.Non.)



La malhonnêteté,la flagornerie que sais-je encore invitent les "amis" à crier "au génie","quelle sensibilité","quel  
œil", pourvu que soit flatté "l'artiste". Il y a des intérêts celui d'entretenir un réseau plus ou moins influent qui favorise toutes les petites magouilles. Le fric est l'unique moteur qui anime ces galeries de complaisance.
Oh! ils ne l'affiche pas ostensiblement mais quand il vous passe à "la question", mais de cet interrogatoire subtilement mené ils sauront analyser le degré de pouvoir dont vous jouissez et les bénéfices qu'il en tireront.
"Crevards, encore une petite coupe,il est frais..."

6 commentaires:

solveig a dit…

Désolée si je flagorne mais je l'aime cette photo ... sans crier au génie, ce qui la dévaloriserait. Tout est "génial" maintenant.

Hervé SUCHET a dit…

C'est, ici (dans votre commentaire), assez violemment exprimé, ce qui en vérité existe bel et bien et se manifeste à grande échelle dans ces milieux de l'art, publics et privés. J'ai découvert, fort récemment, que la photo échappait (encore) à ce phénomène presque universel.
H./S.

le bourdon masqué a dit…

ce terme à la "mode" me sort par les naseaux et la volonté de vouloir disséquer(ad instar de ces médecins des camps) l'esprit aussi.On voit où les psys nous ont envoyés,dans les cordes.

le bourdon masqué a dit…

Tant que cela reste dans une optique de loisirs,dès que vous demandez du pèze c'est cuit.
Que l'on ne parle pas de l'artiste qui doit becqueter en se prostituant.
Que l'on trimbale à tous les azimuts comme la propriété d'un mécène,comme moi mon porte-clefs.
Hervé c'est vrai je n'ai pas le ton juste,c'est ainsi ou malheureux.

Barbara a dit…

plus légerement
dans un autre registre

les macarons les cupcakes
les sushis
la pâte à sucre
les verrines
ben non !

le bourdon masqué a dit…

Oh!Barbara alors je suis de ton avis. Par exemple j'hallucine en voyant le prix d'un macaron alors que c'est majoritairement blanc d'œuf et sucre c'est une pure escroquerie.
Pour les sushis imprégnés aux métaux lourds et composés chimiques je laisse ma part. BURP! l’essentiel c'est que tout le monde mange,c'est ce que je me dis en voyant toute ces armées de consultants coatchs etc...
Bzzz...