jeudi 31 janvier 2013

Mickey se fait cravater...

8 commentaires:

Hervé Suchet a dit…

Se fait botter le cul.
H./S.

almanachronique a dit…

Quel con , ce Michel Onfray!! Je l'emmerde...
Le premier film que j'ai vu, c'est Bambi et j'ai vu tous les autres... J'ai tant aimé la Belle et le clochard que je n'ai eu de cesse d'avoir le même chien; Fantasia est un chef d'oeuvre, qui permet au plus "ignorants" de s'ouvrir à la musique classique...
J'ai trouvé des mines d'informations dans le journal de Mickey: Mickey à travers les siècles, Les belles histoires de l'oncle Paul... J'ai été élevée à Mickey, j'ai quitté l'"cole avant quinze ans et allez donc voir sur mes blogs si je ne suis pas cultivée... Bravo à l'oeuvre de Walt Disney... ce qu'ne ont fait ses héritiers... c'est autre chose!

Manée de Font-Sarade a dit…

Ne touchons pas à Disney qui a fait rêver des milliers d'enfants.
Et tant pis pour nos philosophes français qui ne savent plus rêver !

Une belle journée à vous...

manouche a dit…

La discussion est en porte à faux avec la confusion entre spectacle pour enfants et culture populaire.

Barbara a dit…

l'excès en tout est à regretter

chacun a de bons arguments mais qu'il brandit en méprisant l'autre

et ça c'est dommage

solveig a dit…

Pas le temps de regarder la vidéo tout de suite ...
Mais j'aime beaucoup Michel Onfray et sa manière de dépoussiérer le politiquement correct.

Marité a dit…

M. Onfray cible surtout l'impact de ce parc d'attraction fort connu qui attire beaucoup d'enfants et leurs parents. Une culture populaire au rabais qui coûte cher et franchement n'apporte pas grand chose. C'est ce que j'ai cru comprendre...
Je ré-écouterai...
BIZzzzzz...

solveig a dit…

Après vision, je regrette surtout que cette docte assemblée soit EXCLUSIVEMENT masculine
Que Dysneyland soit une pompe à fric ne me semble pas douteux mais ne retire rien à l'enchantement que les films ont procuré à mon enfance.
Suffit de ne pas y aller !