dimanche 29 avril 2012

Ah! Les amphorés...

Dernière ligne droite pour les deux prétendants. Les réunions vont se multiplier dans une débauche d'énergie, les salles seront, à n'en pas douter, remplies de fans (pas ceux qui font du vent) pour porter la bonne parole. Tout n'est que recommencement et ceux qui de nos jours prétendent créer me font doucement rigoler.
Les romains avaient déjà utilisé le principe de "l'absorption des médiums"(plage de fréquence) en vidant les amphores et en les insérant dans la base des gradins de leurs théâtres. Existait-il des "chauffeurs de salle" en plein air ce n'est pas sûr ?
De nos jours les médiums ou plutôt médias se font l'écho de ces meetings qui coûtent les yeux de la tête (comme l'aurait soufflé Ulysse à ce cyclope qui lui aussi n'était pas un feignant du coude).
Un million par ci, trois millions par là pour bourrer des salles à grands renforts de trains et autocars spéciaux la facture est salée mais comme chaque candidat à un budget de campagne de grosso-modo vingt-deux millions d'€ qui sera remboursé (+5% des voix) alors que la fête continue.
Alors m'est revenu en tête ce que Brice m'avait expliqué en matière de phénomènes de réverbération des ondes sonores sur les différents matériaux et notamment la création de chaleur sur les cloisons soumises aux sons selon tout un "tas" de paramètres liés à la nature de celles-ci et les conditions d'exposition.

Une seule conclusion s'impose, ils commencent à me chauffer les oreilles.

5 commentaires:

manouche a dit…

T'inquiète: à partir de dimanche prochain, koikilensoi,c'est l'oreille basse que tu seras!

Hervé SUCHET a dit…

Et nous casser un peu les couilles, LBM, et nous casser un peu les couilles.
H.S.

Barbara a dit…

et les shaddoks pompaient pompaient

Marité a dit…

L'amphore déborde !!!
BIZzzzzz... la mouche partage...

le bourdon masqué a dit…

élèves Manouche, Hervé, Barbara et Marité il y a une chouette formule sur la photo du post(!) je vois que cela ne vous intéresse pas.
A vrai dire moi non plus. Mais chut! Ne le répétez pas à Brice,merci.