dimanche 11 août 2013

15 août.

















(Photo Christine C.)

Christine la maman de mes héritiers a rendu visite au fiston. Je la remercie beaucoup car grâce à elle j'ai pu m'entretenir avec lui. En effet le joindre sur téléphone relève du défi suprême, alors j'ai contacté la mère, subtile manœuvre (chope le melon grave).
Il s'offre deux semaines de vacances en Corse où il ira faire de grosses bulles sous l'eau. Lui qui ne la coince pas. Il me précise qu'il s'y rendra en voiture via un ferry. Quelques heures après je m'informe sur les liaisons entre le continent et l'ile. Naïvement j'ai cru que de Bordeaux le plus simple était de se rendre à Barcelone d'où des liaisons avec l'Italie sont faites, nada. Les rafiots se faufilent entre la Sardaigne et l'Ile de Beauté.
C'est ballot ou bien un monopole de quelques compagnies. Mystère et boule de gomme.

6 commentaires:

Barbara a dit…

belle photo

le bourdon masqué a dit…

avec mon "ancien" appareil que je lui ai donné car elle s'était plainte que son téléphone n'était pas à la hauteur.
(Qu'est-ce que raconte il y a vingt ans le simple fait d'affirmer que de faire des photos avec son téléphone était suffisant pour se faire interner).
Bzzz...

Barbara a dit…

;o)

Michèle Dassy a dit…

j'aurais pensé que partir de Marseille était le plus court mais quand les choses se compliquent le chemin le moins long entre 2 points n'est pas la ligne droite: faut tenir compte des courants. Marins par ex.
Sans rapport: la photo est belle!

versus a dit…

Où l'on parle des chemins de la liberté...

le bourdon masqué a dit…

Michèle, par voie terrestre c'est Barcelone le plus court(environ 20/30 kms) Marseille a peut-être un coût supplémentaire? Enfin la question ne se pose plus puisqu'il n’y a pas concurrence sur cette destination insulaire.
Bzzz...



Oui Versus même, mers et océans sont quadrillés,découpés... réservés.